L’accès aux soins de kinésithérapie

Consignes données par le conseil de l’Ordre

En résumé : les cabinets sont fermés.
Poursuite des soins à domicile pour éviter les hospitalisations des patients les plus fragiles en les prenant en charge dans le respect strict des règles d’hygiène à leur domicile, essentiellement ceux pour lesquels l’arrêt des soins risquerait d’entraîner une aggravation majeure en présence de pathologies chroniques nécessitant de la kinésithérapie de désencombrement, les soins post opératoires, les patients sortis de l’hôpital porteurs de Covid, les patients porteurs de handicaps lourds et les personnes âgées dépendantes.

Seule la connaissance que chaque kinésithérapeute a de ses patients et de leur bilan permettront de décider ou non de l’opportunité de la prise en charge.
Se pose le problème du matériel de protection…


Retour haut de page